Prochaines étapes de la Caravane…

La Caravane Batera fait le tour des 158 communes du Pays Basque pour expliquer le projet de Communauté Pays Basque, intercommunalité unique…

Martxoaren 2a, asteazkena
Mercredi 2 mars

Martxoaren 3a, ortzeguna
Jeudi 3 mars

Martxoaren 5a, larunbata
Samedi 5 mars
02032016 02032016  05032016

Communes de L’ACBA

Communes de L’ACBA  Ziburu => Don. Lohitzune

KANALDUDE : Zer leku laborantzarentzat Ipar Euskal Herriko herri elkargo bakarrean ?

[LaRépublique] Soule : la caravane de Batera va finir le tour des communes

moment-de-detente-au-pied-du-bus-amenage-lors-de-laperitif-offert-par-la-municipalite-de-mauleon

La campagne d’information lancée par Batera en faveur de la communauté Pays basque se poursuivra le week-end prochain.

Lire la suite

Kanaldude zuzenean: Zer leku laborantzarentzat Ipar Euskal Herriko herri elkargo bakarrean?

« Zer leku laborantzarentzat Ipar Euskal Herriko herri elkargo bakarrean? »

Hautetsien Kontseiluko zuzendari den Battitta BOLOQUYk argitasun batzu ekarriko ditu martxan diren estudioen inguruan.

Mahainaren inguruan izanen dira:

Jean-Michel ANXOLABEHERE Departamenduko laborantza Ganbarako lehendakaria,

Michel BERHOCOIRIGOIN Euskal Herriko laborantza Ganbarako ordezkaria

Michel ETCHEBEST Mauleko auzapeza eta Xiberoko herri elkargoko lehendakari ordea,

Peio ETCHELEKU Heletako AGOUR gasnategiko buruzagia

Iparraldeko AMAP en ordezkari bat.

Pantxika MAITIAk kudeatuko du debatea eta Kanaldudek zuzenki hedatuko

Dominika Daguerre et Amaia Fontang : l’EPCI représente un progrès

Amaia Fontang, membre du mouvement féministe et Dominika Daguerre, membre d’EHBAI et de LAB abordent le sujet de la Communauté Pays Basque, EPCI unique.

Elles considèrent que l’EPCI est une avancée, « une première étape » dans la reconnaissance intitutionnelle d’Iparralde.

Amaia espère notamment que cette institution pourra mettre en place une structure d’accueil des femmes victimes de violences. A noter, que la structure qui en avait la charge a été fermée récemment. Elle pense également que l’EPCI pourra permettre de créer les entités nécessaires pour la lutte contre toutes les formes de discriminations.

Dominika, quant à elle, a souhaité parlé des droits des travailleurs/travailleuses. En Iparralde, il est plus que nécessaire de créer un lieu de négociations collectives afin d’avancer dans l’amélioration des conditions de travail.

La journée du 6 février

06022016

« L’ EPCI est nécessaire, c’est logique »

Panpi Saint Marie, membre d’ELB. Depuis qu’ELB a été créé, ce syndicat a toujours défendu les agriculteurs. Dans ce même objectif et voulant promouvoir un modèle agricole qui soit profitable aux agriculteurs, en faveur d’une agriculture paysanne et durable, ELB a suscité la création de EHLG.

L’EPCI unique que nous défendons aujourd’hui se place dans cette même logique : « les outils institutionnels sont nécessaires afin que perdure cette agriculture que nous défendons ».

« Le moment que nous avons tant attendu est là »

Mixel Berhocoirigoin, ancien président de Euskal Herriko Laborantza Ganbararen (EHLG)nous a parlé de l’importance de l’EPCI unique.

Certains maires prétendent que l’intérieur ne sera pas reconnu dans ce nouveau cadre. Mixel Berhocoirigoin affirme au contraire que ce sera l’inverse. Selon lui, les thèmes liés à l’agriculture sont transversaux. Les thèmes liés aux agriculteurs sont aussi ceux du milieu urbains et de ses habitant.e.s.